50 années déjà ! Il est certain que dans les prochaines semaines, la commémoration de l’anniversaire de cet événement planétaire que fut le summer of love va occuper grandement l’actualité et nous ne pouvons d’ailleurs que nous en réjouir tant celui-ci fut un séisme dans le domaine culturel et a ouvert les portes à de nouveaux horizons dont les limites n’ont pas encore été explorées totalement. Nous ne pouvons que souhaiter que les télévisions sachent marquer cet événement par de nombreux reportages qui nous permettront de revoir avec un immense plaisir nos idoles dont beaucoup nous ont malheureusement quittées aujourd’hui.

En attendant la diffusion de ces reportages, la publication d’ouvrages sur cette année de folie commencent à remplir les rayons des bibliothèques. Bien sûr, vu leur nombre publié, il convient de faire un tri, mais déjà deux ouvrages se distinguent incontestablement. Le premier de Jim Marshall « Summer of love, rock et révolution à San Francisco », magnifique livre de photographies a déjà fait l’objet d’une chronique ici même et tout récemment c’est au tour de Harvey Kubernick de nous offrir un passionnant « 1967 a complete rock history of the summer of love ». Précisons cependant, et cela a son importance, que ce dernier ouvrage est rédigé uniquement dans la langue de Shakespeare mais si vous maitrisez correctement la langue Anglaise, vous ne devriez pas rencontrer de problèmes majeurs pour saisir les aspects d’un livre extrêmement complet et passionnant et totalement complémentaire de l’ouvrage de Jim Marshall. Car si ce dernier s’était uniquement concentré sur la ville de San Francisco, qui, il est vrai, était le carrefour central de l’événement, Harvey Kubernik nous offre sa vision depuis sa ville d’origine et grande rivale de la région de la bay area Los Angeles, mais aussi depuis New York, Londres et même Sydney en donnant la parole non seulement aux survivants des groupes mythiques comme le Grateful Dead, Moby Grape mais également les représentants de la Stax, du rock Anglais et bien d’autres.

Cette vision élargie nous permet de mieux mesurer l’impact de la déflagration que fut le summer of love dans le monde entier et à quel point son influence a changé le cours de l’histoire non seulement musicale, mais aussi culturelle. Copieusement remplie de photos extrêmement originales, mais aussi d’anecdotes qui ne manqueront pas de vous surprendre, le splendide et passionnant ouvrage d’Harvey Kubernik fera le plus bel effet pas dans votre bibliothèque. Il serait dommage de s’en priver.

                                                                                                                            Frédéric.

kubernik-1967-book-500