Qu’il est rafraichissant de se trouver dans certains endroits en cette fin d’hiver ! Ce fût le cas ce mardi 6 mars 2018 au New Morning pour le concert de Albert Lee avec sa formation électrique. Certes, il serait totalement exagéré et ridicule d’affirmer que les sommets musicaux aient été atteints, mais les quelques 500 spectateurs, placés debout toute la soirée, sortirent, dans leur ensemble, satisfaits de ce moment partagé avec un bon guitariste qui, à 75 ans passés, a conservé toute sa fougue.

Plusieurs questions nous taraudaient avant de pénétrer dans la charmante salle de rue des petites écuries. La première portait sur le fait qu’Albert Lee a construit sa réputation comme side musician en particulier avec, Jerry Lee Lewis en 1973 ou bien au début des années 80, avec Eric Clapton puis avec Emmylou Harris et son Hot Band dont il fut un membre éminent. Ces dernières années le virent effectuer une apparition au Crossroad festival Guitar de 2013 ou son passage avec Booker T fut particulièrement remarqué. Il était donc légitime de s’interroger sur ses capacités à devenir lead et ce d’autant plus que ses derniers albums comme tel étaient loin d’être une réussite. La seconde question portait sur le style musical que notre guitariste allait nous proposer. Allions assister à un concert blues, soul ou bien country/rock ?

Au moment de l’extinction des lumières, sur le coup de 20h30, c’est un homme de 75 ans dégageant beaucoup d’énergie qui pénétra sur la scène, accompagné des 3 musiciens dont leurs âges additionnés donneraient un chiffre inférieur à celui d’Albert Lee. Dès les premières notes, la réponse, à notre deuxième question, nous fut immédiatement apporté. C’est à un concert de country/rock avec des reprises notamment de morceaux d’Emmylou Harris et même des Everly Brothers auquel nous allions assister. Le groupe dégage beaucoup de plénitude, malgré le jeune âge de trois de ces membres et ainsi put livrer au cours des deux sets une prestation extrêmement enjouée qui fit beaucoup « bouger » l’assistance. Si la voix de notre guitariste n’est certes pas exceptionnelle, elle assure néanmoins parfaitement un show totalement maitrisé avec, en particulier, deux superbes ballades sublimement chantées. Le concert se conclut par des rocks plutôt rapides ou la technique de Albert Lee fût mise en évidence, sans pour atteindre cependant le talent du maître incontesté du genre Bill Kirchen.

Nous nous plaignons régulièrement de l’absence de concerts de country/rock dans notre pays, il serait donc dommage de faire la fine bouche devant celui qui a aucun moment ne fut ennuyeux et qui fit passer un bien agréable moment aux spectateurs.

                                                                                                                                 Frédéric.

Albert Lee - Country Boy