Honteux, scandaleux, lamentable : les qualificatifs ne manquent pas pour qualifier la set list des deux concerts donnés en Allemagne cette semaine par Éric Clapton. Comprenons-nous bien, afin de calmer les hystériques fleurissant sur les réseaux sociaux et qui ne tolèrent pas la moindre remarque envers Slowhand, ce n’est en aucun cas le niveau musical de ces shows qui est en cause ici-même, mais le contenu, puisque depuis plus de cinq années, notre guitariste propose à son public la même set list à la note près, qui plus est déroulé dans le même ordre. Si son spectacle peut satisfaire celle ou celui qui ne l’a jamais vu ou bien alors depuis fort longtemps, les fans que nous sommes et qui engageons de fortes dépenses pour le suivre aux quatre coins du monde ont le sentiment d’être pris ouvertement pour des imbéciles et ne peuvent accepter cette situation plus longtemps. Nous aurons largement l’occasion d’aborder ce sujet la semaine prochaine après le concert de Londres, mais le sentiment de colère envers cette set list est tel que, en tout cas pour moi, ce sera le dernier concert de Slowhand auquel je compte assister, car mes oreilles n’en peuvent plus d’entendre entre autres, « Layla » en version acoustique ainsi que des morceaux dont les moindres notes me sont connues.

Si à Londres devant 130 000 personnes prêtes à lui faire un triomphe, la mayonnaise peut prendre sur l’instant, elle ne résistera cependant pas longtemps à une analyse lucide au cours des prochaines semaines. Aux Etats Unis, certains chroniqueurs (New York Times entre autres) avaient eux aussi, pour la première fois, commencé à manifester leur désappointement et leur agacement devant cette sempiternelle set list, à l’occasion des concerts du mois de septembre 2017 au Madison Square Garden. Comment vont-ils accueillir les shows de l’automne prochain ? Oserons t’ils, à nouveau dire les choses et poser ainsi les vraies questions si, comme tout le laisse à penser, la set list soumise au public US sera rigoureusement identique à celle proposée en Europe cet été ? Nous serons particulièrement attentifs à leur réaction.

  Souhaitons néanmoins que ce concert Londonien nous procure un minimum de plaisir ce qui serait la moindre des choses, vu les sommes considérables engagées pour y assister. Rendez-vous ici même dès mercredi prochain pour en débattre.

                                                                                                                               Frédéric.

I shot the sheriff (Live) - Eric Clapton Tour 2018 - Hamburg