9h48 du matin en ce vendredi 28 septembre 2018, mon smartphone m’alerte de l’arrivée d’un nouvel e-mail. La nouvelle tant espérée est enfin tombée sur les écrans de nos ordinateurs et subitement, tout s’est emballé à une vitesse incroyable. Avec pour première interrogation, ou se rendre pour les voir, pour ce qui sera surement leur dernière tournée Européenne ? Donc, comme le laissaient entendre avec insistance certains bruits au cours des dernières semaines, The Eagles viendront effectuer un tour en Europe du nord à la fin du printemps 2019 et comme cela est devenu une bien triste habitude, notre pays est écarté de cette tournée. Le problème ayant été déjà largement évoqué sur ce blog, il est donc inutile d’y revenir. Souhaitons juste qu’un jour, une explication précise nous soit fournie sur les raisons de ce boycott quasi permanent de la plus- part des grands groupes US. Mais ceci est un autre débat, place aujourd’hui à notre plaisir de retrouver enfin la formation Californienne, cinq années après son dernier passage sur le vieux continent. Nous attendions ce moment depuis si longtemps.

Après étude détaillée, deux dates attirent très vite notre attention, en premier, celle du dimanche 23 juin à Londres ou le groupe se produira au stade de Wembley,avec l’inconvénient majeur d’un positionnement éloigné de la scène et des éventuelles conditions climatiques, mais surtout celle du dimanche 26 mai au Sportpaleis de Anvers ou The Eagles s’étaient déjà produits en mai 2014 pour ce qui fut un des derniers concerts de Glenn Frey en Europe. Pour des raisons budgétaires et aussi de confort d’écoute, nous sommes rabattus très vite sur ce dernier lieu. Si vous souhaitez vous y rendre, la location tout public débute vendredi prochain à 9h précises, avec un prix des places oscillant entre 73 et 168€ selon les différentes catégories.

C’est donc avec une immense joie que nous accueillerons la nouvelle formation de The Eagles avec Deacon Frey et Vince Gill, pour ce qui sera sans nul doute l’événement musical de 2019. Si ce concert est aussi réussi et exceptionnel que l’était leur dernier passage dans ce même lieu, vous connaissez, en avant- première, le contenu de nombreuses rubriques de ce blog du mois de juin 2019, vous contant en détail les émotions procurées par le passage d’un des derniers groupes planétaires du rock. Nos oreilles s’impatientent déjà d’entendre la guitare de Joe Walsh interpréter « Rocky mountain way » puis la sublime voix de Don Henley conclure le concert par ce qui est sans doute une des plus belles chansons de l’histoire du country/rock, le bouleversant « Desperado ». Cette troisième rencontre avec le groupe (après 1976 et 2014) s’annonce tellement prometteuse. Les huit mois nous séparant de ce jour de mai 2019 vont nous paraître bien longs…

                                                                                                                                                 Frédéric.

Eagles- Desperado, 3/18/2018 Scottrade Center, St. Louis, MO