En conclusion de cette petite série « les coups de cœur de l’hiver », voici un morceau, qui rappellera certainement de biens bons souvenirs à nombre d’entre vous. Qui, de notre génération, n’a, en effet, jamais dansé, dragué et flirté sur ce slow adoré par tous les disquaires de l’époque ? Originaire de Norvège, le groupe Titanic a rencontré beaucoup de succès, au milieu de la décennie seventies, avec de très bons albums, dont l’un comprenait ce slow d’enfer, comme seule cette délicieuse époque savait en produire, intitulé « I see no reason ». Ce fût d’ailleurs, le tout premier groupe qu’il m’ait été donné de voir sur une scène. C’était pendant l’été 1971, sur la scène de la discothèque le « Voom Voom » de Juan Les Pins. Votre serviteur avait 15 ans. Comme le temps passe…

                                                                                                                                               Frédéric.

Rendez-vous dès lundi 7 janvier pour la reprise de vos chroniques habituelles.

TITANIC - I See No Reason