C’est certainement la rubrique la plus pénible à rédiger de ce blog et ce n’est pas le week-end que nous venons de traverser qui changera ce sentiment.

Vendredi 6 avril, c’est avec beaucoup de tristesse que nous avons appris la disparition de Jacques Higelin, formidable innovateur dont les notes de l’album « BBH 75 » ont illuminé de nombreuses soirées d’un certain été.

La journée du lendemain fut terrible avec pour commencer l’annonce du décès de celui qui est considéré comme le père du free jazz avec son ami Ornette Coleman, le génial pianiste Cecil Taylor, à l’âge respectable de 89 ans.

Les mauvaises nouvelles ont continué dans la soirée avec la disparition de Mike Harrison, chanteur du groupe Spooky Tooth, à l’âge de 72 ans, immortel interprète d’une incroyable version de « I’m the walrus ». Pour des raisons inconnues, son décès intervenu le 25 mars dernier n’est annoncé officiellement qu’aujourd’hui.

Nous aurons l’occasion de revenir plus longuement prochainement sur le parcours de ces artistes qui ont marqué notre époque. Souhaitons que cette triste liste cesse de s’allonger dans les prochaines semaines.

                                                                                                                                 Frédéric.

600x337_cecil-taylor_1280x720

SPOOKY TOOTH - I Am The Walrus.wmv